Nous avons 373 invités et aucun membre en ligne

Samedi - Sem. 38 2 5 Sep. Hermann PGibbeuse décroissante
L'amitié ne peut-être ni vendu ni donnée en gage

Article à lire

Enjil, le portrait d'un village en voie …

24-09-2018 Hits:2920 Actualités Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

C'est l'histoire d'un village minier près de Midelt. En 2008, le jeune réalisateur Mourad Khellou y avait tourné son deuxième court métrage « Troisième jour», mais dix ans après, une...

Read more

Ces grands oubliés du Code du travail

20-09-2019 Hits:1913 Actualités Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Le pavé dans la mare que vient de jeter le secrétaire général du syndicat représentant lesdits employés (F.P.T) réussira-t-il à sortir les différents responsables de leur léthargie ? El...

Read more

Qu'avons nous fait ???

31-12-2018 Hits:2194 Jean BERTOLINO Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  Par la vitre du taxi qui roulait vers Orly Je contemplais maussade cette zone urbaine Que depuis cinquante ans l’homme a avilie Et je m’imaginais ce qu’était cette plaine Avant l’aéroport et avant les...

Read more

A bas les tyrans africains

22-05-2015 Hits:3223 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Les présidents des républiques africaines ne vont plus oser quitter leur pays de crainte qu’un opposant leur fauche la place. Regardez Pierre Nkurunziza du Rwanda, à majorité Hutue. Il...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

S'UNIR

N'insultez pas ce peuple!!!

Je vous en prie, je vous supplie n'insultez pas ne maudissez pas ceux qui se trompant de colère ont voté Trump. Ce sont des gens comme vous et moi, ce petit et bas peuple massif, ex ouvrier , exploité, laissé pour compte, dégradé, dévalorisé, humilié, oublié voir méprisé volontairement par des élites qui n'ont plus aucun lien avec le réel, oui, oublié y compris par les soit disant démocrates ou ceux qui se parent de l'étiquette progressiste et qui vivent confortablement à l'ombre de leurs certitudes .

Abandonné, cet immense précariat s'est réfugié dans les promesses du premier bateleur populiste de foire venu qui s'est penché vers eux en leur laissant entrevoir un futur moins humiliant. Oui, il s'est trompé de colère ce petit peuple et nous savons que c'est lui maintenant qui en premier va en payer le prix fort. Quelle désespérance ( ou quelle espérance!...) faut il pour se livrer ainsi pieds et poings liés dans les bras des bêtes immondes!. Nous vivons exactement la même chose ici en France. Outre le néo libéralisme assassin qu'il soit rose, blanc , bleu ou noir qui a laissé grossir le flot des humiliés dans le mépris et la casse des conquis sociaux, nous avons nous tous aussi a réfléchir sur notre responsabilité? N'avons nous pas nous aussi abandonné ce peuple dans les mains d'un mème fascisme naissant?. N' avons nous pas nous aussi abandonné le contact du réel, la lutte quotidienne au bugne à bugne, l'écoute du terrain, les cris de ce peuple souffrant ? N'avons nous pas nous aussi laissé germer le poison par nos divisions, nos querelles de chapelles, N'avons nous pas notre part de responsabilité dans l'oubli de ce petit peuple perdu qui bientôt va s'illusionner en votant Le Pen? Regardons l'histoire. Rien ne vaut l'histoire pour se refaire tous ensemble une santé idéologique. C'est ainsi Hitler a floué le peuple allemand, c'est ainsi que Mussolini a TRUMPE le peuple italien. C'est ainsi que naissent toujours de la mème manière les dictatures Je me souviens des mots prémonitoires et précieux de cet auteur qui disait: "Le fascisme rampe, s'installe doucement, et nous, incrédules et naïfs, disons parfois: Non vous croyez? Vous n'exagérez pas un peu!. Mais non ce n'est pas ça le fascisme, mais non on ne risque rien.!! et puis... le voilà sous nos yeux s'emparant de nous... Combien faudra t'il encore de douleurs pour l'expulser si nous y parvenons.. "
Alors mes amis attention. Bises d’espérance à tous
Michel Etievent
{jcomments on}

751505
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
298
555
10010
751505

Votre IP: 3.215.177.171
25-09-2021

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.