Nous avons 230 invités et aucun membre en ligne

FaceBookTwitterGoogle+Instagram

M Aouragh

Histoire à peine croyable.

Celle des retrouvailles, tant attendues, entre un élève et son professeur.

Mohamed Aouragh avait comme enseignant de français un certain Monsieur Serge Chappuis. Ils s’étaient connus, durant les années 1970, dans un lycée à Midelt, ville marocaine, au moyen Atlas. Ayant quitté le Maroc pour aller s’installer à Chambéry, en Savoie, en 1984. Mohamed se rendait, de temps en temps, à Aix-les bains où il avait pris l’habitude de se promener aux alentours du lac de Bourget, dit aussi lac de Lamartine.

Lire la suite...

REGARDS DES CIMES

 

Regards des cimes

Terre des souffrances
Ame humble et belle
Eternellement rebelle
Mémoire plombée
Incarcérée torturée…

Lire la suite...

Douars des oubliés
Publié par Mohamed Aouragh

Des Douars entiers
Dans la neige ensevelis
Un linceul immaculé
Oppresse les oubliés
De notre société
Impuissants encerclés
Eloignés emprisonnés
Étranglé de nécessité
Ils résistent et prient
Se réchauffent
Se consolent..

Lire la suite...

Chibanis* de l’exil

Publié le 1 novembre 2012 par Mohamed Aouragh


Les Chibanis de l’exil
Errent au centre ville
Promènent leur Ghorba*
Leurs souvenirs de là bas
À Emmaüs magasin
Les dimanches matin
Au marché aux puces
Vers la gare et les bus
Assis sur des bancs isolés
Ils gesticulent des paroles criées
Certains une canne à la main
Et l’angoisse du lendemain…

Lire la suite...

 CHAUFFARD

 

Express Nord Sud car bariolé
Je monte m'installe à côté
D'un vieux emmitouflé
Une barbe blanche et drue
Dépasse de sa capuche touffue...

Lire la suite...

AHOULI*

 

Ahouli village minier
Ahouli mouton sacrifié
Ahouli lutte ouvrière
Foyer de base arrière
Une conscience à taire
Plus rien à faire
Fermeture imminente voulue
Des milliers de familles à la rue
Restent tes gorges fascinantes
Splendides impressionnantes
Collier de mille lauriers
Serpente ta rivière déchainée

Lire la suite...

 

Adieu Sidi Moha

Publié par Mohamed Aouragh

Adieu Sidi Moha

Tu nous manques déjà
Par cette belle journée
Discret tu nous as quittés
À l’automne de ta vie
La vieillesse et la maladie
Brusquement t’ont emporté…

Lire la suite...

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.