Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

Dimanche - Sem. 38 2 0 Sep. Davy DPremier croissant

Article à lire

TABLEAU NOIR

11-11-2016 Hits:1575 Sysiphe Haroun Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

L’école était pour moi un refuge, une bulle salvatrice qui me soustrait de la déperdition dans les dédalles de notre bidonville, squatté par des bandes rivales. Elle m’apportait la...

Read more

La fraternité, c'est un dénominateur com…

21-10-2016 Hits:1590 Abdennour Bidar Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Il faut opposer la fraternité au capitalisme sauvage et aux replis identitaires. C'est ce qu'affirme le philosophe Abdennour Bidar, président de Fraternité générale. Le philosophe Abdennour Bidar est le président...

Read more

N'insultez pas ce peuple!!!

11-11-2016 Hits:1575 Michel ETIEVENT Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Abandonné, cet immense précariat s'est réfugié dans les promesses du premier bateleur populiste de foire venu qui s'est penché vers eux en leur laissant entrevoir un futur moins humiliant. Oui...

Read more

Quand « Apparu » le gibbon !

10-01-2017 Hits:1521 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Merveilleuse Nicole Ferroni qui, ce matin dans le journal de Patrick Cohen, s’est magistralement payée Benoist Apparu le comparant à un gibbon sautant de branche en branche pour se frayer...

Read more

de quel droit

01-06-2018 Hits:1492 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

S'UNIR

LES SCANDALEUSES PUNITIONS

24 Août 2020 Par Jean Bertolino



Deux jeunes musulmanes ont été sauvagement punies pour avoir osé aimer deux non musulmans. Mais, bon sang, où on est, là ! Le grand Gamal Abdel Nasser reprochait au chef de file des frères musulmans de vouloir replonger l’Egypte dans le monde des ténèbres. Aujourd’hui, l’obscurantisme religieux nous confronte à ses régressions intellectuelles qui se traduisent par d’inqualifiables intolérances.

Gare aux vipères !

17 Février 2019
 
Ma pensée du jour est inspirée par les incidents fâcheux qui entachent certaines manifestations des gilets jaunes (après l'intrusion non désirée)

« 

Y a qu'à, faut que

 »

22 Décembre 2018 Ne voyez dans ces vers qu'une pantalonnade. Tous les élus ne sont pas des pourris certes, mais parmi les adeptes du « Ya qu à, faut que » beaucoup le sont.

Qui a la science infuse ? Pas moi, ni vous, ni eux.

Je déteste les adeptes des « y a qu’à » des « faut que »

Qui ont réponse à tout. Ces êtres fallacieux

 

Souvenirs, souvenirs...

19Février2018


Ayant été interviewé par un savoyard pour son site perso, je me permets de vous livrer ce qu’il a publié. J’ai failli supprimer le court CV qui précède l’entretien, mais c’est lui, Julien Guerraz, qui l’a rédigé. Faisant partie intégrante de sa publication je le laisse donc, mais vous n’êtes pas obligé de le lire. D'ailleurs vous n'êtes obligés à rien et si ce texte vous ennuie, zappez-le !

Sionisme : le mot dévoyé.
19Février2019

Soyons clair, si certains préfèrent aujourd’hui utiliser le mot sioniste plutôt que le mot juif pour masquer leur antisémitisme, le fait de faire précéder ce mot de l’adjectif « sale » révèle le vrai caractère de leur insulte.

Ma grande sœur

Par Jean Bertolino.

Oublions un peu l'actualité qui nous mange la tête. Ce matin je pensais à ma sœur si proche de moi, jadis, si chère à mon cœur aujourd’hui. C’est maintenant une vieille dame ombrageuse, malade, et minée par la solitude. Cette année, pour des raisons de santé, je n’ai pu aller la voir mais quotidiennement je lui téléphone pour lui insuffler quelques minutes de communications intenses qui meubleront le reste de sa journée. Ma sœur…

Ma sœur…

Connexion

579223
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
482
1160
14754
579223

Votre IP: 23.21.4.239
20-09-2020

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.