Nous avons 262 invités et aucun membre en ligne

Samedi - Sem. 38 2 5 Sep. Hermann PGibbeuse décroissante
L'amitié ne peut-être ni vendu ni donnée en gage

Article à lire

hommage à Hmou Oulghaz

14-08-2019 Hits:2210 Ecrivain Poète Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Read more

Aujourd’hui allons au Pakistan

19-11-2018 Hits:2969 Jean BERTOLINO Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Asia Bibi Maudite religion que celle qui refuse A une jeune femme l’accès d’une fontaine Prétendue sacrée par des croyances obtuses Et que l’on interdit à l'immonde chrétienne. Maudite religion qui pousse deux musulmanes...

Read more

Les sentiers de la guerre

20-02-2019 Hits:2173 Jean BERTOLINO Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Mes nuits, comme la machine à remonter le temps, Me plongent dans des époques à jamais révolues. Je revois les pays comme ils étaient avant, Côtoie des personnages aujourd’hui disparus. Avant était-ce mieux ? Me...

Read more

Les enfants assassins

09-08-2015 Hits:2227 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Aujourd’hui, j’ai envie de parler de ces pauvres gosses que des adultes criminels, aveuglés par leurs élucubrations, endoctrinent. A mes yeux, il n’y a aucune différence entre un enfant...

Read more

N'insultez pas ce peuple!!!

11-11-2016 Hits:2255 Michel ETIEVENT Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Abandonné, cet immense précariat s'est réfugié dans les promesses du premier bateleur populiste de foire venu qui s'est penché vers eux en leur laissant entrevoir un futur moins humiliant. Oui...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

S'UNIR

Gare aux vipères !

17 Février 2019
 
Ma pensée du jour est inspirée par les incidents fâcheux qui entachent certaines manifestations des gilets jaunes (après l'intrusion non désirée)



Gare aux vipères !

Une sanie puante est venue entacher

Le jaune printanier arboré par des gens

Qui en ont assez de vivre comme des indigents

Et par taxes ou impôts de se faire écacher.

Le gilet qu’ils portent a la couleur des prémices

Du printemps qui s’annonce avec la primevère :

Un jaune dont Van Gogh quêta l’instant propice

Dans les champs de Provence inondés de lumière.

A ce jaune printanier qui a pu nous aguicher

En  exaltant les cœurs même les plus aigris 

Un brun plein de noirceur sous le gilet caché

Voudrait faire muter ce jaune en vert de gris.

Chers amis, camarades, démasquez les racistes

Qui vous ont infiltrés. Ôtez leur camouflage,

Et ne vous laissez pas séduire par leur langage.

Chassez les de vos rangs ces vipères bellicistes.

Tels des reptiles ils s’insinuent dans les désordres.

Ne vous comportez pas en éleveurs de serpents

Venimeux. Ils attendent l’occasion de vous mordre

Et le feront s’ils accèdent au commandement.

Mort aux fascistes ! Soyons très vigilants.

VIVA 

JB

751394
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
187
555
9899
751394

Votre IP: 3.215.177.171
25-09-2021

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.