Nous avons 315 invités et aucun membre en ligne

Samedi - Sem. 38 2 5 Sep. Hermann PGibbeuse décroissante
L'amitié ne peut-être ni vendu ni donnée en gage

Article à lire

Rachid Taha, le doux subversif

23-09-2018 Hits:2717 Actualités Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  Le musicien algérien résidant en France est mort à l’âge de 59 ans. Retraçant leur parcours commun, d’Oran à Paris, l’écrivaine Brigitte Giraud raconte comment, à partir des années 80...

Read more

L’effet boomerang

16-10-2017 Hits:2358 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

Arabie Saoudite, Israël, USA, J’ai envie de crier haut et fort : « même combat » ! Ils créent des terroristes dans leurs laboratoires, Puis les font opérer sur certains territoires Pour semer la terreur. Ces êtres indociles,  Menés...

Read more

Palestine

17-08-2015 Hits:3209 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

6 à 8 millions de palestiniens chassés de leurs terres au cours de 4 guerres meurtrières ce n'est pas rien. L'amalgame entre anti-sionistes et antisémites permet de faire passer...

Read more

Un livre Un écrain

31-05-2020 Hits:1322 Ecrivain Poète Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

  Librairie, Bibliothèque, Bistro, Théâtre, Cinéma ...porte close La culture se confine Le télétravail s'organise Le midelti Mihamou L'œil aux aguets Enfante l'idée Un livre un écrivain Les séminaires en ligne Démarre sur la pointe des pieds... Le débat prend...

Read more

Ma Grand Sœur

29-05-2018 Hits:2503 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

  J’avais un petit frère qui, parti avant l’heure, A laissé un grand vide tout au fond de mon cœur. J’ai une grande sœur de un an mon ainée Qui dans la solitude s’est...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

S'UNIR

par Jean Bertolino.
Wahhabisme et salafisme sont les deux mamelles de la terreur islamique.


L’islam ne se grandit pas en les tolérant dans son sein. Pire même, il se laisse contaminer par leurs funestes toxines de haine et d’intolérance. Il est désormais aisé pour un musulman qui n’a pas pris le chemin de la droiture, qui a pratiqué le vol, le trafic de drogue, et toutes sortes de malversations, quand la roue de la chance ne tourne plus pour lui du bon côté, de se dire ; « j’ai péché, je me suis mal conduit, j’ai bafoué la morale et ma religion mais si comme le dit le livre, je meurs en martyr en tuant des infidèles et en criant « Allah Akbar »  j’irais au paradis ou m’attendent les houris pour célébrer ma gloire".

Messieurs les Imams, je vous en conjure, expliquez, expliquez sans cesse à vos ouailles que lorsque Mahomet fait allusion aux infidèles, nous sommes aux  6ème et 7ème siècle et que les infidèles auxquels il pense sont les « idolâtres » de la Mecque, ville marchande peuplée de familles souvent rivales qui ont chassé son clan de la cité. Quoi de plus normal que de vouloir revenir au pays en vainqueur et,  conformément à l’époque, de s’afficher en justicier impitoyable.

Certes il connaissait le christianisme pour avoir rencontré un moine durant ses déplacements caravaniers et le Judaïsme durant l’hégire à Yathrib, la future Médine, où il fréquenta des docteurs de la loi mosaïque. Mais que pouvait-il savoir des peuples de nos contrées lointaines et surtout, n’ayant aucun grief à leur reprocher, il n’avait aucune raison de leur en vouloir. Les Salafistes et les wahhabites, eux, prennent le Coran à la lettre sans faire la moindre exégèse, et nous voici - assimilés aux idolâtres de la Mecque moyenâgeuse – la cible de tous les cinglés, les déséquilibrés qui voient en nous des ennemis de leur prophète.

Ceux qui meurent en tuant des gens qui ne leur ont rien fait, uniquement parce qu’ils croient qu’ils doivent les haïr ne sont pas des martyrs, qu’on se le dise, mais des détraqués malfaisants qui ne méritent aucune clémence. Ceux qui en revanche se sacrifient pour sauver des innocents menacés par ces fous d’Allah, eux oui, méritent nos louanges et notre affliction. C’est le cas aujourd’hui du Lieutenant Colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame tombé à Trèbes les Capucins sous les coups d’un assassin qui en criant un "Allah Akbar" n’a pas grandi pas son dieu.

Chapeau bas à ce brave. Pleurons-le !  

JB

751447
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
240
555
9952
751447

Votre IP: 3.215.177.171
25-09-2021

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.