Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne

Mardi - Sem. 9 0 2 Mars Charles le Bon QGibbeuse décroissante
La grande chose de la démocratie, c’est la solidarité. La solidarité est au delà de la fraternité ; la fraternité n’est qu’une idée humaine, la solidarité est une idée universelle ; universelle, c’est-à-dire divine ; et c’est là, c’est à ce point culminant que le glorieux instinct démocratique est allé. Il a dépassé la fraternité pour arriver à l’adhérence. Adhérence avec quoi ? avec Pan ; avec Tout. Car le propre de la solidarité, c’est de ne point admettre d’exclusion. Si la solidarité est vraie, elle est nécessairement générale. Toute vérité est une lueur de l’absolu. Victor Hugo

Article à lire

Le Syndrome du porc

31-10-2017 Hits:1852 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

  Puceaux ou pourceaux ???? Dénoncez-moi amies, je fus un porc, j’avoue ! Durant la puberté, vous hantiez mes sommeils. Que de rêves érotiques m’ont fusionné à vous. Que d’érections violentes m’attendaient au réveil  Que j’apaisais, tout seul...

Read more

Les enfants assassins

09-08-2015 Hits:1865 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Aujourd’hui, j’ai envie de parler de ces pauvres gosses que des adultes criminels, aveuglés par leurs élucubrations, endoctrinent. A mes yeux, il n’y a aucune différence entre un enfant...

Read more

LES SCANDALEUSES PUNITIONS

24-08-2020 Hits:1395 Jean BERTOLINO Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

Les scandaleuses punitions. J’aime les belles pensées qui élèvent notre âme Nous font prendre du recul et un peu de hauteur Apaisent nos angoisses, éloignent nos rancœurs Comme pourrait le faire un...

Read more

La faute à qui

20-03-2015 Hits:2050 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

ce grand spoliateur des terres palestiniennes, qui croit qu’en s’arrogeant toute la Cisjordanie par des vagues d’implantations coloniales, il mettra un terme définitif à l’idée d’une résurrection de la Palestine...

Read more

Enjil, le portrait d'un village en voie …

24-09-2018 Hits:2081 Actualités Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

C'est l'histoire d'un village minier près de Midelt. En 2008, le jeune réalisateur Mourad Khellou y avait tourné son deuxième court métrage « Troisième jour», mais dix ans après, une...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

S'UNIR

Par Jean BERTOLINO

 

Ce matin, sur ma fenêtre…
Ce matin, j’allais me révolter une fois de plus contre Netanyahou qui vient de faire arrêter Meïr Ettinger, un extrémiste juif et de décréter la tolérance zéro à la suite de la mort du bébé palestinien brulé vif dans sa maison incendiée par un sioniste fanatique. Il ne manque pas de culot celui-là ! N’est-ce pas lui qui orchestre la colonisation systématique de la Cisjordanie par des colons racistes et sectaires ? J’allais aussi faire remarquer qu’Obama, qui a eu le mérite de faire réussir les négociations sur le nucléaire iranien et de prendre l’initiative de renouer les relations diplomatiques avec Cuba, n’a jamais osé se dresser contre le premier ministre israélien qui dans son dos lui a infligé les pires affronts, allant jusqu'à prendre la parole au Congrès en son absence pour vilipender sa politique de rapprochement avec l’Iran, alors qu’au même moment, en Suisse, le Président des Etats-Unis négociait avec les envoyés de Téhéran. Aujourd’hui, Obama vient de lever très haut l’étendard de la lutte contre le réchauffement climatique en prévoyant une réduction importante dans la décennie à venir des rejets à effet de serre. Ce thème est devenu très porteur. Même Ségolène qui est partie en Afrique pour soit disant préparer la conférence de Paris de l’hiver prochain s’y intéresse, c’est dire ! Nonobstant, en écoutant ce matin toutes ces bonnes nouvelles je me demandais pourquoi, oui pourquoi Obama pourtant très actif, a évité de s’attaquer au problème crucial que connaît la planète, à savoir le dramatique litige israélo-palestinien. Son prédécesseur démocrate Bill Clinton avait, lui, obtenu qu’Itzhak Rabin et Yasser Arafat, acceptent de travailler ensemble à des scénarios de paix. L'accord prévoyait l'ouverture d'une période intérimaire de cinq ans au cours de laquelle les fondements d'un règlement définitif du conflit devaient se mettre en place. L’assassinat de Rabin par un extrémiste juif gèlera ce beau projet et portera en Israël la droite au pouvoir. Oui, Obama, qui ne peut plus être réélu avait durant son second mandat une carte majeure à jouer. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? J’en étais à me dire que le lobby sioniste, attisé par Netanyahou, est désormais devenu si puissant aux Etats-Unis que même le Président de l’Union ne peut s’y opposer et je sentais monter en moi une terrible colère quand une abeille, par ma fenêtre ouverte, est venue folâtrer dans mon bureau, oui une abeille de Paris qui butine les fleurs des balcons et part ensuite rejoindre sa ruche dissimulée sur les toits de l’Opéra. Je l’ai laissée explorer les lieux puis d’un coup elle s’en est allée. Il n’y avait hélas rien à récolter chez moi. Elle ne pouvait venir des ruchers des jardins du Luxembourg que je suis allé observer dimanche. En cette période les belles butineuses de ce parc que j’adore ont tout ce qu’il faut sur place : des parterres de fleurs somptueux : camaïeux de bleu, d’oranger, de jaune. C’est fou ce que notre terre, gérée par de talentueux jardiniers, peut offrir comme diversité florale. Les flonflons du kiosque à musique nous attirèrent et nous vîmes des danseurs en costumes de la belle époque s’élancer dans de délicieuses mazurkas, des valses classiques et d’élégants quadrilles. Ta ta ! Ta ta tsoin ! C’est dit, je vais mettre des fleurs sur ma fenêtre pour les abeilles délaissées du Palais Garnier.Haut du formulaire

Bas du formulaire

659445
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
312
498
810
659445

Votre IP: 3.238.186.43
2-03-2021

 Le respect de votre vie privée est notre priorité

Sur midelt.fr, nous utilisons des cookies et des données non sensibles pour gérer notre site.
A quoi nous servent ces cookies ?
Ils nous permettent de mesurer notre audience, de vous proposer des contenus éditoriaux et services plus adaptés et vous permettent de partager nos articles sur vos réseaux sociaux comme Facebook.
Cliquez sur le bouton pour valider votre consentement sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site.