Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

Mercredi - Sem. 33 1 5 Août Assomption DPremier croissant
La dépression frappe au hasard c'est une maladie, pas un état d'âme.

Article à lire

Je ne suis pas Charlie

02-02-2015 Hits:246 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Dans l’ambiance exaltante d’unité nationale qui prédomine actuellement, me faut-il oser jouer les trouble-fêtes ? Charlie Hebdo, lui, ne se serait pas gêné, alors j’ose. Hier, je n’étais pas dans...

Read more

POINT DE VUE SUR MIDELT

31-10-2012 Hits:251 MIMOUN MILOUD Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

je me permets de sortir de mon mutisme pour donner un simple point de vue sur les cris qui émanent de ci et de là pour qualifier Midelt de...

Read more

Héroïne du quotidien

22-05-2015 Hits:264 Michel ETIEVENT Aouragh Aziz - avatar Aouragh Aziz

J’ai dans ma galerie de personnages, une femme que j’ai toujours révérée. Une anonyme qui aurait pu dormir au Panthéon ou sur la couverture d’un livre d’histoire. Elle s’appelait Emilie...

Read more

Pleurons un Brave

28-03-2018 Hits:112 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

L’islam ne se grandit pas en les tolérant dans son sein. Pire même, il se laisse contaminer par leurs funestes toxines de haine et d’intolérance. Il est désormais aisé...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

bienvenue sur le site des midelti(e)s. le site est fait pour celles et ceux, de prêt ou de loin ont un lien, une attache, une histoire ou un souvenir avec la ville de midelt ( ville marocaine ) situé dans le moyen atlas à 1500 mètre d’altitude pas loin de jbil alayachi qui culmine à 3750 m. vous aimeriez partager vous souvenirs ( photos, anecdote, une aventure …etc. ) avec d’autre personnes n'hésitez pas à partager vos lectures, vos écritures etc sur midelt.fr. Ce dernier vous ai dédié afin que vous puissiez vous exprimer mais pas seulement : vous pouvez également donner votre avis, nous proposer de nouvelles idées. la notion de lecteur participatif prend ici toute sa richesse, vous donnez naissance à un véritable lieu d’information, d’échange et de prise de parole. bonnes lectures

 

Kamel Daoud: Je suis marocain

Ecrivain et journaliste algérien
Oui, je suis marocain. Est-ce être traître ? Etre un agent du makhzen ? Un harki de l'horizontalité maghrébine ? Un contrebandier ? Un haineux de soi ?

Non. C'est juste rappeler un lien, une histoire, un dû du temps de la guerre de libération, un sang et une proximité.

Ma grand sœur

Par Jean Bertolino.

Oublions un peu l'actualité qui nous mange la tête. Ce matin je pensais à ma sœur si proche de moi, jadis, si chère à mon cœur aujourd’hui. C’est maintenant une vieille dame ombrageuse, malade, et minée par la solitude. Cette année, pour des raisons de santé, je n’ai pu aller la voir mais quotidiennement je lui téléphone pour lui insuffler quelques minutes de communications intenses qui meubleront le reste de sa journée. Ma sœur…

Ma sœur…

Ma grand sœur

Par Jean Bertolino.

Oublions un peu l'actualité qui nous mange la tête. Ce matin je pensais à ma sœur si proche de moi, jadis, si chère à mon cœur aujourd’hui. C’est maintenant une vieille dame ombrageuse, malade, et minée par la solitude. Cette année, pour des raisons de santé, je n’ai pu aller la voir mais quotidiennement je lui téléphone pour lui insuffler quelques minutes de communications intenses qui meubleront le reste de sa journée. Ma sœur…

Ma sœur…

Quand la mer gronde

6 Février 2018

Nous étions partis pour Antibes dans l’espoir de trouver le soleil absent de Paris depuis un bon mois. La tempête nous attendait. C’est beau la tempête et ça fait réfléchir.

Le syndrome du porc.

Par Jean Bertolino
21 Octobre 2017

Je me félicite que les langues se délient et que des femmes victimes de harcèlements dénoncent leurs harceleurs. Toutefois il est  utile de rappeler qu’il ne faut pas trop surestimer les hommes qui ne se sont pas, loin s’en faut, libérés de leurs instincts bestiaux. Evidemment excluons la burqa, ce repoussoir absolu qui humilie les femmes. Néanmoins, il faut admettre que les vêtements un peu trop aguicheurs ou sexy agissent sur les parties archaïques de notre cerveau qui peut provoquer, chez les plus rustiques d’entre nous, des pulsions primales. En revanche les tenues qui soulignent la grâce et mettent en valeur l’élégance, excitent en premier notre intellect, qui, lui, peut se raisonner. Ne pas admettre cela serait nous prendre pour les êtres supra humains de l’utopie teilhardienne. Le porc est en chacun de nous, à des degrés divers, il faut le savoir et s’en méfier…  

Connexion

249492
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
39
378
1713
249492

Votre IP: 54.80.87.62
15-08-2018