Nous avons 31 invités et aucun membre en ligne

Vendredi - Sem. 8 2 3 Fév. Lazare HPremier quartier
Une vraie rencontre, une rencontre décisive, c'est quelque chose qui ressemble au destin. Tahar Ben Jelloun.

Article à lire

Une inaccessible lumière....

31-10-2017 Hits:85 Jean BERTOLINO Super Utilisateur - avatar Super Utilisateur

inventeurs de déités, tous les prophètes ou illuminés qui ont prétendu la posséder ont souvent engendré des idéologies ou des dogmes mortifères, sources d'intolérance, de barbarie et de stagnation intellectuelle...

Read more

Vous n'aurez pas ma haine

20-11-2015 Hits:120 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Vendredi soir vous avez volé la vie d'un être d'exception, l'amour de ma vie, la mère de mon fils mais vous n'aurez pas ma haine. Je ne sais pas qui...

Read more

Ciel ! Que mon rêve était beau

02-09-2016 Hits:122 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Read more

Je ne suis pas Charlie

02-02-2015 Hits:120 Jean BERTOLINO Jean Bertolino - avatar Jean Bertolino

Dans l’ambiance exaltante d’unité nationale qui prédomine actuellement, me faut-il oser jouer les trouble-fêtes ? Charlie Hebdo, lui, ne se serait pas gêné, alors j’ose. Hier, je n’étais pas dans...

Read more
FaceBookTwitterGoogle+Instagram

bienvenue sur le site des midelti(e)s. le site est fait pour celles et ceux, de prêt ou de loin ont un lien, une attache, une histoire ou un souvenir avec la ville de midelt ( ville marocaine ) situé dans le moyen atlas à 1500 mètre d’altitude pas loin de jbil alayachi qui culmine à 3750 m. vous aimeriez partager vous souvenirs ( photos, anecdote, une aventure …etc. ) avec d’autre personnes n'hésitez pas à partager vos lectures, vos écritures etc sur midelt.fr. Ce dernier vous ai dédié afin que vous puissiez vous exprimer mais pas seulement : vous pouvez également donner votre avis, nous proposer de nouvelles idées. la notion de lecteur participatif prend ici toute sa richesse, vous donnez naissance à un véritable lieu d’information, d’échange et de prise de parole. bonnes lectures

 

Quand la mer gronde

6 Février 2018

Nous étions partis pour Antibes dans l’espoir de trouver le soleil absent de Paris depuis un bon mois. La tempête nous attendait. C’est beau la tempête et ça fait réfléchir.

Le syndrome du porc.

Par Jean Bertolino
21 Octobre 2017

Je me félicite que les langues se délient et que des femmes victimes de harcèlements dénoncent leurs harceleurs. Toutefois il est  utile de rappeler qu’il ne faut pas trop surestimer les hommes qui ne se sont pas, loin s’en faut, libérés de leurs instincts bestiaux. Evidemment excluons la burqa, ce repoussoir absolu qui humilie les femmes. Néanmoins, il faut admettre que les vêtements un peu trop aguicheurs ou sexy agissent sur les parties archaïques de notre cerveau qui peut provoquer, chez les plus rustiques d’entre nous, des pulsions primales. En revanche les tenues qui soulignent la grâce et mettent en valeur l’élégance, excitent en premier notre intellect, qui, lui, peut se raisonner. Ne pas admettre cela serait nous prendre pour les êtres supra humains de l’utopie teilhardienne. Le porc est en chacun de nous, à des degrés divers, il faut le savoir et s’en méfier…  

Par Jean BERTOLINO
Ayant été lu et relu, le livre est maintenant parti chez des éditeurs, via ma boite mail. Il s’intitulera, je l’espère, « ROUE LIBRE ». L’ayant pondu lentement, comme un œuf qui aurait refusé de sortir, je l’ai gardé en moi longtemps, trop longtemps, pour ne pas m’en sentir enfin libéré. Pourtant, c’est étrange, je ressens un grand vide, et, comme notre proche gallinacée, maso que je suis, j’ai envie d’en incuber un autre, afin d’avoir le plaisir de crier à sa sortie « cot-cot-codet ! ». Pour ça, il faut que « l’inspiration vienne, que sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel ». Merde ! Je déconne ! Dans cette attente, mon cerveau carbure trop et j’ai des insomnies accompagnées de visions diaboliques devenues familières. Jugez plutôt…

Ramadan le sournois.

Par Jean Bertolino
31 Octobre 2017

Sous son verbe châtié, son éloquence charmeuse, le sieur Tariq Ramadan est l’un des chefs de file d’une « société islamique » tout aussi pernicieuse et fanatique que le wahhabisme : les Frères musulmans. Petit fils du fondateur de cette organisation terroriste, l’Egyptien Hassan el-Banna, fils de Said Ramadan, un activiste redoutable que Nasser, après avoir échappé de justesse à un attentat perpétré par la confrérie, condamna par contumace et destitua de la nationalité égyptienne, Tariq a été formaté dès sa naissance. C’est en Suisse, où sa famille s’était réfugiée qu’il vit le jour. Il y fera de brillantes études en littérature française et bien sûr en islamologie puis, en digne fils de ses géniteurs, s’attachera à propager en douceur, leur conquérante doctrine.

Une inaccessible lumière…

18 Octobre 2017

En réponse à notre chère Sabine Gaberoglio qui a publié dans un post un texte de  krishnamurti sur « La vérité peut-elle être organisée ? » Je pense personnellement que la vérité est une petite lumière qui recule à mesure qu'on s'en approche et je la remercie, cette chère vérité, de ne pas se laisser capturer par l'homme, bien trop imparfait pour la mériter. D'ailleurs, c'est simple, tous les idéologues ou

 

Voici ce que m’inspire l’actualité internationale. On peut ne pas être d’accord avec moi, je n’en prendrais pas ombrage. Salut et fraternité à toutes et à tous.

L’effet boomerang…

Connexion

217089
Aujourd'hui
Hier
Ce Mois
All days
126
187
5688
217089

Votre IP: 54.144.84.155
23-02-2018